Custom Block

FRANCE-EBIKE est une marque française exploitée par la société FRANCE-BROYEURS dont le but est de promouvoir les vélos et les scooters électriques qui ont un grand avenir dans les années qui viennent. En effet, ils ne polluent pas, ne consomment aucune énergie fossile, ne font aucun bruit et facilitent vos déplacements dans des milieux urbains souvent engorgés. Le choix est pour beaucoup vite fait d'autant que l'Etat a très récemment pris le relais des villes en accordant une prime pour l'achat de tout vélo électrique.

NOUVEAU : SUBVENTION DE L’ÉTAT DE 200 € POUR L’ACHAT D’UN VÉLO ÉLECTRIQUE

Depuis le 19 février 2017, une subvention de l’État jusqu’à 200 euros est accordé pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Une excellente initiative du gouvernement français destinée à promouvoir l’éco-mobilité !

Qui est concerné par cette subvention de l’État  ?

L’État a décidé d’accorder aux particuliers et aux entreprises une aide de 20% plafonnée à 200 euros pour tout achat d’un vélo à assistance électrique. Les acquéreurs pourront bénéficier de cette aide jusqu’au 31 janvier 2018.

Cette aide est «attribuée à toute personne physique majeure justifiant d’un domicile en France ou à toute personne morale justifiant d’un établissement en France et à toute administration de l’État», poursuit le décret. Pour être subventionnés, les acheteurs devront présenter leur facture à l’Agence des services et des paiements. Il est précisé qu’une personne physique «ne peut en bénéficier qu’une fois».

Cette décision va rétablir un certains déséquilibre qui existait jusqu’à ce jour . En effet elle s’applique sur tout le territoire alors qu’auparavant un nombre limité de communes avaient pris l’initiative d’accorder ce genre de subvention.

IMPORTANT : Cette prime n’est pas cumulable avec toutes autres subventions locales accordées par certaines communes ou agglomérations. Chacun devra donc choisir la subvention dont le montant est le plus favorable. Rappelons qu’une cinquantaine de villes accordent une aide pour l’achat d’un vélo électrique qui va de 150 à 400 €.  Renseignez vous directement à la mairie de votre commune pour connaitre le montant qui pourrait vous être attribué.

Pour quel type de vélo électrique ?

Comme le «bonus écologique appliqué aux voitures», cette aide est accordée si certaines caractéristiques sont respectées. Elle  concerne en effet «l’acquisition de cycles à pédalage assisté qui n’utilisent pas de batterie au plomb et pour l’acquisition ou la location de véhicules à moteur à deux ou trois roues et de quadricycles à moteur électriques d’une puissance maximale nette du moteur inférieure à 3kW et n’utilisant pas de batterie au plomb», précise le décret publié samedi au Journal Officiel.

Par conséquent, cette subvention de l’État s’applique à tous les modèles de vélos électriques que nous vendons sur notre site www.france-ebike.fr

Où s’adresser pour obtenir cette subvention de l’État  ?

Le site www.asp-public.fr/bonus-velo  fournit tous les détails à connaitre pour obtenir cette subvention.

Bien choisir votre vélo électrique

Les ventes de vélo à assistance électrique (VAE) progressent régulièrement en France : un peu plus de 30.000 vendus en France en 2010, 40.000 en 2011, 46.000 en 2012, 56.000 en 2013… le vélo électrique a la côte ! Déjà en 2010, selon une étude TNS-Sofres, le vélo apparaissait comme une solution pour limiter la pollution pour 95 % des Français, tandis que pour 8 Français sur 10, il s’agit d’un mode de transport d’avenir. Nouvel outil de mobilité urbaine, le vélo électrique séduit de plus en plus.

Qu’est ce qu’un vélo électrique ?

Rapidement appelé vélo électrique, on parle plus précisément de Vélo à Assistance Électrique ou V.A.E. Concrètement, cela signifie que le vélo ne roule pas seul, mais assiste l’effort humain. C’est le mouvement du pédalier, l’énergie humaine, qui entraîne le moteur électrique et vient aider l’usager en soulageant son effort.

Ce “démarrage à la pédale” est obligatoire selon la législation française pour que le V.A.E soit considéré comme un cycle et non pas un cyclomoteur. Il faut également remplir d’autres conditions pour qu’un V.A.E soit considéré comme vélo et non pas cyclomoteur :

-       Le moteur doit s’enclencher dès lors qu’il y a effort humain et doit s’arrêter quand l’usager arrête de pédaler ;

-       Le moteur ne doit pas dépasser les 250 Watts de puissance ;

-       Dès que la vitesse de 25 km/h est atteinte, le moteur doit s’arrêter.

Un vélo électrique est équipé d’un moteur de 180 à 250 Watts et d’une batterie de 24 ou 36 Volts. Pour aider au pédalage, le moteur électrique se met en marche automatiquement lorsque l’on pédale. Il se coupe lorsque le pédalage cesse.

Cela permet ainsi d’arriver avec peu d’effort à une vitesse de 25km/h, et de grimper les côtes très facilement. Pour recharger la batterie, on la branche sur une prise de courant classique chez soi ou au bureau.

Normalement, le niveau d’assistance du moteur électrique doit pouvoir se régler, que l’on choisisse d’être fortement assisté dans le déplacement ou pas. La batterie quant à elle peut normalement être rechargée avec une prise secteur, à domicile ou au bureau.

Les 4 principaux types de vélos électriques

Le vélo électrique urbain : classique, léger et maniable, le vélo électrique urbain est aussi efficace en ville qu’en promenade.

Le vélo électrique hollandais : il a plusieurs caractéristiques : un col de cygne noir typique des vélos hollandais de ville, un cadre droit classique et ouvert et surtout une assise bien droite qui permet de soulager le dos. Il convient à un usage quotidien et est apprécié pour ses nombreux atouts : chaîne intégralement carrossée pour ne pas salir les vêtements, changement de vitesses en marche ou à l’arrêt, position assise droite et haute pour mieux voir la route, grandes roues de 28″ pour le confort de conduite. Mais il est en général plus lourd et conçu ergonomiquement pour des routes plutôt plates…

Le VTT électrique, ou ‘VTTAE’ : il peut convenir pour un usage urbain ou périurbain tonique, et permettra aux moins entraînés de profiter des joies du hors piste.

Le mini-vélo électrique : c’est le vélo électrique préféré des amateurs de camping, des travailleurs dans les immeubles, d’adeptes des voyages ou weekend, ou de ceux dont le logement est exigu… Il s’agit d’un vélo électrique pliable qui, une fois replié, ne prend quasi pas de place. Il se range sans problème dans un coin du bureau, dans un placard, le coffre d’une voiture ou la soute d’un camping car.